champignons guatemala

Cultiver des champignons comestibles sur des déchets organiques

Je fais ici un petit compte rendu de ce que j’ai appris à la Fungi Academy, communauté dédiée à la culture des champignons et aux multiples applications de la mycologie, en permaculture, dans la transformation des déchets ou pour la purification de l’eau… Dans un second article, je parle de la Fungi Academy en tant que communauté, que j’ai intégrée pendant 3 semaines.

Quelques notions sur les champignons

Les champignons constituent un règne à part entière, ils se rapprochent plus des animaux que des végétaux. Ce sont les fruits du « Fungi », ils se reproduisent via des spores.

Ils ont leur propre nourriture, ils décomposent de la matière morte ou se nourrissent au détriment d’un organisme vivant. Ils ont la capacité de transformer des polluants…

Le mycélium est un réseau sous-terrain composé de filaments, c’est la partie végétative des champignons. Il fonctionne de façon symbiotique et connecte tous les organismes vivants d’un même écosystème !

Usages des champignons

La plupart du temps, les champignons sont utilisés comme aliment, ils sont intéressants autant au niveau gustatif qu’au niveau nutritif.

Il est possible de les cultiver sur des déchets organiques issus de l’agriculture comme des épis de maïs, mais aussi du marc de café, du carton, des journaux, des vieux jeans…

En permaculture, ils maintiennent une agriculture pérenne en recyclant la matière morte. Le mycélium conserve un sol riche et vivant, ce qui permet d’accroître la production.

Les champignons peuvent être utilisés en médecine. La mycothérapie (soins par les champignons) fait partie intégrante de la médecine asiatique depuis des millénaires. Quelques noms d’espèces : Le Reiishi, le Maiitake et le Shiitake.

Les champignons hallucinogènes sont utilisés depuis toujours par l’Homme pour soigner l’âme et l’esprit ou créer des états modifiés de conscience. Je parle de mon expérience avec les champignons hallucinogènes dans un autre article.

Cultiver ses champignons en trois étapes

1. Clonage d’un champignon. Le clonage consiste à déposer un morceau du champignon à cultiver dans un milieu de culture préalablement stérilisé. Un environnement stérile est nécessaire afin de créer les conditions propices à l’expansion du mycélium.

2. Colonisation du milieu par le mycélium. L’incubation se fait dans un milieu chaud, sombre et humide (60% à 80%). Le processus dure environ deux semaines.

3. Développement des champignons. Introduction du mycélium dans des matériaux organiques divers, en intérieur ou en extérieur. Lumière indirecte, température fraîche, humidité plus élevée (90%). La récolte des champignons peut se faire au bout de quelques semaines.


Plus d’infos sur la Fungi Academy : http://fungiacademy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s