Pourquoi voyager ?

De nos jours, il est très simple pour nous occidentaux de voyager à l’autre bout du monde. Le voyage nous est présenté comme un produit de consommation, on en attend un plaisir, un divertissement en échange de notre argent. Mais voyageons nous réellement ?

L’esprit du moment

Nous avons été conditionnés dès le plus jeune âge à obéir, par nos parents, par des professeurs… Puis nous avons grandi et intégré le système en place en continuant de suivre et d’obéir, à des chefs, des dirigeants, des spécialistes, des stars, à la norme établie…

Nous pensons être des individus libres mais nos esprits ont été conditionnés si profondément que nos actes ne sont que des réactions à des facteurs extérieurs. Nos rêves sont ceux du système, nos objectifs sont la réussite, la notoriété, le prestige afin d’être nous-même suivis et admirés.

Le fait d’obéir et de suivre nous coupe de notre intuition, de notre monde intérieur, et nous empêche de savoir ce qui est bon pour nous. Nous ne savons plus qui nous sommes et avançons dans l’existence aveuglément, donc forcément dans la peur.

Ayant perdu notre connexion à nous-même, nous avons accepté l’idéologie dominante qui nous vend la consommation comme le bonheur suprême. Ce surplus de tout, informations, nourriture, jeux, alcool, voyages, divertissements… nous intoxique, nous empêche de voir clair et de sortir de l’inertie du système.

Nous sommes donc prisonniers de nos propres schémas psychologiques et tout est fait pour que l’on garde nos esprits portés vers l’extérieur. Le chaos extérieur n’est que le reflet de notre chaos intérieur.

Le voyage, une école où on désapprend

L’individu qui prend conscience qu’il est esclave de son héritage psychologique, a besoin d’un moyen de rupture pour casser le schéma. Partir voyager me paraît être une solution adaptée pour  prendre un nouveau départ, sur une base totalement différente de celle qui existe.

Voyager c’est sortir de cette logique d’acquérir encore et toujours pour atteindre un idéal. Il s’agit au contraire de s’alléger de toutes ses choses qui encombrent nos esprits, afin d’y voir plus clair et de retrouver cette connexion à nous-même.

Attention, la logique consumériste est également présente dans le voyage. Collectionner des paysages, suivre un guide ou fuir dans de nouvelles distractions n’est qu’une transposition de nos anciens schémas…

Le voyage peut devenir un processus libérateur dans lequel nous abandonnons peu à peu nos anciennes façons de fonctionner, nos croyances erronées, nos attachements, nos peurs… et conduire à une révolution intérieure qui modifie toutes nos valeurs. Nous ne sommes plus des suiveurs mais devenons des acteurs à l’écoute de notre intuition en agissant à partir de notre propre centre.

Connaissez-vous un film dans lequel il y a transformation du personnage principal sans qu’il sorte de son quotidien et vive un voyage ? Matrix, Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Le Roi Lion… Tous les films ont comme structure de récit un voyage initiatique. Et si tous ces films résonnent autant en nous c’est que nous sommes tous quelque part appelés à nous libérer.

© photo : Île de Flores, Indonésie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s